Édito par Philippe Guellerin

Oiseaux du Monde n°414 – Février 2024

Un service de bagues performant !

Pierre CHANNOY m’a demandé de rédiger l’édito de ce mois de février… Je l’en remercie… Pourtant, il sait que je ne suis pas écrivain dans l’âme !
Pour celles et ceux qui ne me connaissent pas, je m’appelle Philippe Guellerin, j’ai 69 ans et j’habite une petite commune du Nord de la Vienne, plus précisément à côté du Futuroscope, à Saint-Gervais Les Trois Clochers.

Je suis rentré au Bureau National en 2010, lors du Championnat du Monde à Tours, à la demande de Michel Grasseau pour m’occuper de la trésorerie du Championnat mondial. De fil en aiguille, je suis devenu trésorier de l’UOF (COM France), puis responsable financier de la SAS Les Oiseaux du Monde, avec très rapidement la responsabilité nationale des bagues. Je suis également Président de mon Club local (AONV) et Vice-Président de la Région Ornithologique Centre Ouest. Éleveur d’Euphèmes pendant de nombreuses années, avec des joies et des peines, je reste toujours compétiteur. Je me suis redonné aujourd’hui un nouveau challenge, en repartant à zéro avec des colombes exotiques ; les premiers pas sont plutôt prometteurs.

Mais revenons à l’une de mes responsabilités au Bureau National : le service des bagues.

Depuis plusieurs années nous rencontrons un problème de gravure et d’acheminement et il nous fallait trouver une solution. Après divers contacts auprès de fournisseurs, mon choix s’est arrêté sur le fabricant argentin : celui-ci connaît bien les bagues et, pour cause, il est lui-même éleveur et de surcroît juge. En accord avec notre Président, Daniel HANS, nous avons pris contact avec les Fédérations qui le faisaient travailler. Toutes, sans exception, nous ont répondu qu’elles étaient très satisfaites du travail. Après avoir réglé les moyens d’acheminement, nous avons commencé à travailler avec ce nouveau fournisseur, à partir du 1er juillet 2023.

Toutes les informations qu’il nous avait fait parvenir, notamment les délais, se sont révélées exactes : bagues express rendues chez l’éleveur en six ou sept jours selon la distribution du courrier, bagues normales rendues en région en vingt jours, avec une distribution rapide dans les clubs.

A ce jour, nous avons un service de qualité avec une livraison ultra rapide. A se demander, alors, pourquoi l’ensemble des adhérents de l’UOF (COM France) ne commande par leurs bagues à notre Fédération ? J’invite donc chacun d’entre nous à se mobiliser : Présidents de Région, Présidents de club, responsables des bagues régionaux et locaux…


Retrouvez cet article et bien d’autres

dans la revue Les Oiseaux du Monde n°414 – Février 2024

Chaque mois les Oiseaux du Monde viennent nicher dans votre boite à lettres.

POUR NE PAS EN PERDRE UNE MIETTE, ABONNEZ-VOUS !


Nous allons aussi, à l’UOF (COM France), profiter des outils modernes que sont le paiement en ligne, notamment la carte bancaire, pour faciliter le règlement des bagues. J’ai soumis un fichier à notre tête pensante de l’UOF (COM France), Daniel, pour qu’il se mette en rapport avec notre informaticien, afin de ne pas léser nos régions.

Mon autre fonction, c’est la gestion financière de l’UOF (COM France) et de la SAS « Les Oiseaux du Monde » : là, je sais aussi, je ne fais pas toujours que des heureux, mais on se doit d’être rigoureux.

Si nous voulons toujours avoir un superbe rassemblement qu’est notre Championnat de France, avec près de 700 éleveurs qui nous confient plus de 5000 oiseaux, accueillir l’ensemble des bénévoles, les juges, qui viennent de toute la France et qui ont plaisir à se retrouver dans cette grande famille… Eh bien, pour que cela continue, il nous faudra trouver des solutions pour essayer d’équilibrer au mieux notre budget… Je suis preneur de toutes les idées.

C’est tous ensemble que nous gagnerons ce grand défi !

En attendant, très bonne saison d’élevage (et n’oubliez pas : baguez UOF) et tournons-nous, dès à présent, vers notre prochain grand rendez-vous : le Championnat de France 2024 à AGEN !

Vive l’UOF (COM France) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.