«

»

Imprimer ce Article

Sénégali vert, Astrild vert pointillé, ou Mandingue

(Mandingoa Nitidula)
Expérience d’élevage

Pierre RAUSCHER

Blog

Oiseaux du Monde n°348 – Juin-Juillet 2017

Cette espèce appelée parfois « astrild vert pointillé » ou même « astrild mandingue » possède 4 sous-espèces :
– Mandingoa nitidula nitidula (Hartlaub 1865)
– Mandingoa nitidula schlegeli (Sharpe 1870)
– Mandingoa nitidula chubbi (Ogilvie-Grant 1912)
– Mandingoa nitidula virginiae (Amadon 1953)

Il existe 4 sous espèces de Sénégali vert. La plus populaire, car plus colorée est la schlegeli. Cette espèce est difficile à garder en condition. En effet, les oiseaux sont très sensibles aux parasites intestinaux comme les capillaires.

Pour la sous-espèce schlegeli, le mâle se distingue de la femelle par un grand masque rouge qui s ‘étend jusque sur le poitrail. La femelle a un petit masque jaune. Le poitrail transpire le jaune.

Chez l’espèce nominale, le mâle a un petit masque rouge autour de l’œil et une poitrine verte. La femelle a le même masque que pour les femelles schlegeli mais ne transpire pas le jaune sur le poitrail.

Reproduction

Entrée du nid
et oisillon avec les yeux encore clos.

Une fois les oiseaux bien acclimatés et exempts de tout parasite, on peut espérer une reproduction.

Le mâle construit le nid. J’ai à chaque fois fait moi-même une boule que j’ai positionnée dans du sapin. J’avais vu dans plusieurs élevages, que ces oiseaux ne sont pas de formidables bâtisseurs. Les mâles ont tous utilisé ces nids déjà faits.

Pour le garnir, le mâle utilise toutes sortes de matériaux, surtout ceux de couleurs claires. La femelle pond de trois à six œufs blancs.

C’est la femelle qui couve les œufs seule. Je n’ai eu des œufs fécondés que lorsque le mâle avait le bec tout rouge.

Les jeunes naissent roses avec des papilles nacrées.

Attention, les jeunes ont un masque jaunâtre et commencent la mue par les pointillés des flancs. Ainsi, on pourrait se croire en présence de plusieurs femelles alors que ce ne sont que des jeunes. Cependant, les jeunes mâles ont quelques petites plumes rouges sur les zones d’élections. Il faut être attentif.

Mes Sénégalis verts ont tous accepté le contrôle des nids, même avec les jeunes.

Alimentation

Ces oiseaux élèvent difficilement leurs progénitures car ils sont très exigeants avec l’alimentation.

Sénégali Vert
[© Henrik Gronvold – Ibis 1910]

Pour ma part, je mets à disposition des buffalos, des pinkies, des pucerons, du millet mi-mûr, du millet en grappe et du riz paddy en plus d’un bon régime classique. Ils préfèrent les grosses graines aux petites. Ainsi, les graines sauvages comme les chardons ne sont pas consommées. Je leur mets également à disposition de la verdure comme du mouron blanc ou du concombre. Pour l’apport en calcium je leur donne Calcifood.

Laisser un commentaire