Édito par Daniel Hans

Oiseaux du Monde n°389 – Aout-Septembre 2021
Daniel Hans
Président adjoint de l’UOF

A l’aube de la saison des concours : Craintes ou Espoirs ?

A l’heure où je rédige les quelques mots de ce message de rentrée, tout en profitant de quelques jours de vacances, confortablement installé sur la terrasse de ma maison et contemplant les cimes du Petit Ballon d’Alsace merveilleusement ensoleillées, je mets à jour les informations relatives à l’organisation du Championnat de France de Gravelines, préparée quelques jours auparavant avec Paul Mailly, Président de la ROFAP et son équipe locale.

Le National UOF, événement phare de notre Union pour ce dernier trimestre, événement tant attendu par nombre de nos éleveurs, se prépare donc activement.

Mais ce Championnat National pourra-t-il seulement avoir lieu ? Nos expositions locales, régionales, internationales, nos bourses, … pourront-elles avoir lieu ? Avec quelles contraintes ? Avec quelle épée de Damoclès sur nos têtes ? Nous faudra-t-il encore revivre certains événements difficiles de l’année passée ? Nul ne le sait à ce jour, nul ne peut le dire vraiment, mais TOUS nous gardons espoir, TOUS nous y croyons.

Des mesures contraignantes, Pass sanitaire, port du masque, jauge public, restrictions au niveau buvettes ou restauration, … viendront certes compliquer notre organisation.

Il nous faudra faire avec et, surtout, il ne faudra pas baisser les bras.

A ce jour nous préparons tous activement la saison d’exposition : mise en œuvre de la classification 2021/2022, qui tiendra compte pour bon nombre de classes de l’absence d’exposition en 2020, mise à jour de nos règlements de concours, d’Ornitho-Expo et d’Ornitho-Juge, nos logiciels de concours, nettoyage et entretien du matériel d’exposition, …

Nos oiseaux aussi attendent ces moments privilégiés pour se présenter au public sous leurs meilleurs atouts, pour concourir pour le titre tant convoité de Champion local, régional, international, de France ou encore du Monde …

Lequel d’entre nous n’attend pas avec grande impatience ces rencontres en présentiel, chaleureuses et conviviales, autour de la passion qui nous rassemble ? Certes nous aurons pu prendre quelques mauvaises habitudes de confort associatif au cours de ces périodes de confinement, … mais il nous faudra les laisser derrière nous, tout comme les moments difficiles qui y étaient liés. Je reste convaincu que chacun aura à nouveau plaisir à se retrouver, à échanger, à parler « oiseau », … sans se prendre la tête.


Retrouvez cet article et bien d’autres

dans la revue Les Oiseaux du Monde n°389 – Août-Septembre 2021

Chaque mois les Oiseaux du Monde viennent nicher dans votre boite à lettres.

POUR NE PAS EN PERDRE UNE MIETTE, ABONNEZ-VOUS !


Pour ne rester que dans notre monde ornithologique, j’ai, pour ma part toujours beaucoup de peine à lire les critiques acerbes, les attaques violentes, la pression constante, le ton agressif et dédaigneux, méchant, de l’un ou l’autre message partagé notamment sur les réseaux sociaux. Je ne dis pas que certains arguments avancés ne méritent pas d’être écoutés ou pris en compte, mais n’y a-t-il pas d’autres moyens de les exprimer au sein de notre monde associatif, composé uniquement de personnes dévouées et, avant tout, bénévoles et au service des autres ?

Nul n’est parfait et chacun peut commettre des erreurs, des oublis ou des faux-pas, moi le premier ; pourtant, au travers d’échanges amicaux, de partages, de concessions, beaucoup de choses peuvent s’arranger et chacun peut y trouver son compte. Quoiqu’il en soit, il nous faudrait garder le respect de l’autre, d’autant que tout le monde est conscient qu’aujourd’hui le bénévolat vit des moments plutôt difficiles ; ne gâchons donc pas les bonnes volontés, ni les dernières ressources.

De nombreux projets, de nombreuses actions sont aujourd’hui mis en œuvre par notre Président et son équipe. Ce n’est pas le but de cet éditorial de rentrée de les mettre en avant. Tant au travers des informations diffusées tant sur notre site www.ornithologies.fr, qu’au travers de nos newsletters, chacun peut s’en rendre compte et apprécier.

Pour ma part, je ne peux toutefois m’empêcher de relever la qualité de notre revue « Les Oiseaux du Monde » ; certes nos adhérents peuvent la consulter via la version numérique, mais la version papier reflète bien plus encore son originalité. Avec des articles variés, riches et multi-disciplines, une présentation optimale, nous pouvons aujourd’hui être fiers de notre mensuel, emblème de notre Union.

Agapornis roseicollis Champion de France à Gravelines 2013 – Éleveur Daniel Hans © Sylvain Chartier

Je ne saurai terminer la rédaction de ces quelques lignes sans évoquer ce nouvel outil bientôt mis à la disposition de nos adhérents. La gamme de nos logiciels « Ornitho » est appelée à se compléter avec l’outil « Gestion de l’élevage ». Interactif avec les autres modules d’Ornitho, il permettra notamment de gérer son élevage de manière complète et ludique, d’afficher automatiquement les arbres généalogiques, les descendances, les accouplements, … Il permettra aussi de générer automatiquement les formulaires d’inscription aux concours ou encore les enregistrements au fichier national des espèces protégées (I-FAP).

Ah !… Ce fichier I-FAP… Que d’encre il fait couler et que de travail occasionné !

Mais notre Union a tout fait pour mettre en place un service de qualité pour nos adhérents, un service d’enregistrements, d’assistance, sans parler de la mise en place d’UOF Protection qui permet de bénéficier de gratuités pour un certain nombre d’oiseaux.

Je rends ici hommage à toute l’équipe qui m’entoure au quotidien pour cette mission et peut-être plus particulièrement José Bernicot (Région 6) qui assure un suivi méticuleux du transfert des enregistrements.

Toute l’équipe informatique de la SAS « Les Oiseaux du Monde », reste également à la disposition des responsables de clubs pour toutes les questions relatives au déroulement des prochains concours ; n’hésitez pas à revenir vers nous.

Il me reste à présent à croiser les doigts, à vous inviter à garder espoir, à tout mettre en œuvre, pour que notre saison d’exposition 2021 connaisse un minima d’essor, pour que notre saison d’exposition 2021 nous permette de vivre notre passion en toute convivialité et en toute passion.

Participons ! Encourageons nos clubs locaux ! Encourageons celles et ceux qui organisent et qui nous permettent de vivre notre passion ! Inscrivons nos oiseaux ! Ils n’attendent que cela et seront fins prêts d’ici la fin de l’été !

En tous les cas, mes « agas » le sont …, ils sont prêts à se battre et à défendre leurs couleurs avec ceux de mes chers collègues et amis « agapornistes » ! …. Avec toute mon amitié,

Daniel Hans en jugement au mondial de Zwolle en 2019 © Guy Doumergue

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.