Nous dévoilons aujourd’hui la composition de la toute fraiche équipe de France UOF, composée de la fine fleur des éleveurs compétiteurs de l’année 2019.

Voir la composition de l’Equipe de France UOF

Pourquoi, pour qui, comment ? Épineux débat.

Pourquoi ?

Pour donner une identité visible de notre fédération UOF en France mais aussi à l’étranger, pour ressembler à ce qui se fait dans le domaine sportif, pour donner une émulation supplémentaire et une part de rêve à nos éleveurs notamment à nos rares jeunes, pour relancer la compétition et la mettre à l’honneur au sein de nos adhérents, pour stimuler et inciter des éleveurs français reconnus mais qui hésitent à franchir le pas à aller aux championnats du Monde.

Pour qui ?

Pour tous ceux qui se reconnaissent dans ce projet, pour tous ceux qui depuis 5 ans luttent pour maintenir des concours locaux, régionaux, techniques en France. C’est l’aboutissement logique du projet de classement annuel des éleveurs qui permet chaque année de donner une visibilité aussi bien aux éleveurs qui exposent le plus possible dans des concours locaux comme à ceux qui se réservent seulement pour les grandes occasions. On trouvera dans l’équipe 2020 ceux qui ont amassé le plus de points sur la saison 2019. Il y a exactement le même nombre d’éleveurs des quatre grands groupes de compétition (25 de chaque). En regardant de près on voit que quasiment toutes les régions françaises sont représentées, on trouve des anciens et des plus jeunes, on trouve des noms connus et des moins connus, on trouve des personnes ayant de gros élevages et d’autres qui ont un petit nombre d’oiseaux, on trouve certains juges CNJF.

Se baser sur les résultats de la saison précédente c’est le moins mauvais des systèmes même s’il est loin d’être parfait. Nous savons que selon la zone d’habitation il est plus facile de pouvoir faire des concours et engranger des points, nous savons que certains n’élèvent que peu d’oiseaux et ont donc du mal à entrer dans le top 25. Le système parfait n’existe pas. Nous savons aussi qu’il y a deux autres fédérations en France… et alors ? On ne va pas reprocher à l’UOF d’être innovante. Nous savons que certains éleveurs adhèrent à plusieurs fédérations… et alors ? Pas de problème, la double ou la triple appartenance est autorisée. La seule chose qui est demandée pour être classé c’est de compter uniquement les oiseaux bagués UOF et c’est comme cela depuis 2015. Il n’y a aucune nouveauté ou ostracisme mais une logique de demander pour participer à une action créée et financée par une entité, de le faire au nom de cette entité c’est-à-dire « je participe à une action créée et financée par l’UOF alors je mets en avant les couleurs de l’UOF et expose des oiseaux siglés UOF ». Tout est sur la base du volontariat : on ne force personne.

Comment ?

Par calcul des points sur l’année précédente. Les classements et la composition de l’équipe de France est remis en cause tous les ans.

Le calcul des points

Barème :

Individuel

Stam

Champion local

2 points
4 points

Champion régional ou interrégional

3 points
6 points

Champion de France UOF ou en concours de club technique reconnu par l’UOF ou en concours international COM

10 points
20 points

Champion du Monde (médaille d’or)

20 points
40 points

Médaille d’argent au Mondial

10 points
20 points

Médaille de bronze au Mondial

5 points
10 points

Bonus (pour chaque participation à un concours organisé par l’UOF)

3 points par concours UOF

Nouveauté 2019 : pour encourager les nouveaux compétiteurs il est mis en place un bonus pour leur première ou deuxième année d’exposition : 15 points si c’est votre première vraie  année de compétition, 5 points si c’est votre deuxième année dans les concours.

Rappel 1: chaque participation à un concours organisé par un club UOF donne droit à un bonus de 3 points.

Rappel 2 : ce classement étant mis en place par l’UOF et financé par l’UOF et ses clubs, ne sont pris en compte que les résultats d’oiseaux bagués UOF, par des adhérents UOF lors de concours UOF (ou lors de concours internationaux officiels sous label COM).

Équipe de France UOF pour les mondiaux

Objectifs :

Mettre en valeur la qualité technique des éleveurs UOF – Souder les membres UOF dans un objectif commun – Développer la participation aux concours en mettant ceux-ci à l’honneur.

Principes de base pour appartenir à cette équipe de France :

  1. Ne concerne que des éleveurs UOF, baguant tous leurs oiseaux avec des bagues officielles UOF,
  2. S’engager à respecter une déontologie et à refuser toute tentation ou tentative de fraudes (sur les oiseaux, les bagues, etc…),
  3. Ne pas en attendre de compensation financière. Être membre de l’équipe de France UOF est un honneur,
  4. L’UOF s’engage à assurer la promotion et la mise en avant des éleveurs membres de l’équipe de France et à faire connaître leurs résultats.

Les modalités de sélection

Il existe un classement annuel des compétiteurs UOF (COM France). Le qualificatif de « membre officiel de l’équipe de France UOF » s’acquiert sur la base de la place obtenue par les éleveurs dans ce classement annuel avec prise en compte uniquement des résultats de la saison précédente.

Chaque année une nouvelle équipe de France est constituée au vu des résultats aux classements compétiteurs de l’année précédente.

Par un souci d’équité l’équipe de France sera composée d’un nombre égal d’éleveurs dans chacune des quatre disciplines : canaris couleurs, canaris de posture, exotiques + faune européenne et hybrides, psittacidés. Ce nombre sera décidé par le Bureau UOF (COM France) sur proposition du délégué national aux classements compétiteurs. En 2020, 25 éleveurs dans chaque catégorie = 100 + 4 éleveurs en malinois

PS : Pour les canaris de chant, des modalités spécifiques sont en cours d’étude avec les responsables des différentes races et seront donc précisées ultérieurement.

Les droits des membres de l’équipe de France UOF

  1. Ils pourront se prévaloir pendant 5 ans maximum, du titre de « membre de l’équipe de France UOF, année 20… » ou « d’ancien membre de l’équipe de France UOF, année 20… » dans leur communication personnelle (annonces, publicités, écrits, stands…),
  2. Les résultats des membres de l’équipe de France UOF, notamment au mondial seront particulièrement mis en valeur par l’UOF dans sa communication interne et dans sa communication externe = résultats diffusés auprès des clubs (liste de diffusion), dans la revue, sur le site internet…,
  3. Si le membre de l’équipe de France obtient des résultats (oiseaux primés) lors de concours internationaux dans l’année précédant le mondial et s’il les communique à l’UOF, ceux-ci seront publiés dans la revue et sur le site internet de l’UOF.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *