Union Ornithologique de France
Fédération d'éleveurs d'oiseaux exotiques

Qu’on nous laisse le choix de notre animal de compagnie

L’amendement 415 à la proposition de loi contre la maltraitance animale a été voté par l’Assemblée Nationale. Particulièrement liberticide il donne le pouvoir au Ministère de la Transition Écologique d’établir une liste d’animaux dont la détention sera autorisée aux particuliers.

Si cette loi avait existé du temps de Noé, celui-ci n’aurait pas eu le droit d’accueillir toutes les espèces animales dans son arche afin de les protéger du déluge ! Le lien séculaire entre l’homme et l’animal ne date pas d’hier. Aujourd’hui l’élevage amateur est un levier essentiel à la préservation de la Bio-diversité.

Encore une fois un projet passé en douce, relayé par aucun média. Et pourtant avec ce texte c’est une attaque de front que tous les passionnés d’animaux vont subir.

S’appuyant sur un raisonnement à la limite du fallacieux, des arguments diffamant l’élevage amateur et surfant sur la psychose sanitaire, les rédacteurs en profitent pour progresser dans l’objectif que leur ont fixé leurs commanditaires : celui de séparer l’homme de l’animal, pour des raisons diverses, dont certaines pourraient faire frémir. Nous vous invitons pour forger votre opinion à suivre le compte rendu du Colloque « Quelle relation entre l’Homme et les animaux dans la société actuelle » qui s’est tenu à l’Assemblée nationale le 13 novembre 2019, sur le site internet de Didier LE GAC, député des Côtes d’Armor. Suivez ce lien

Tous ensembles nous devons faire le forcing pour sensibiliser le Sénat à retoquer cet amendement. Le temps nous est compté, nous ne savons pas quand le texte sera examiné. Mais vous pouvez accompagner notre démarche en signant la pétition que l’UOF (COM France) a établi.

Pour approfondir :