Les nouvelles règles en matière de transport des oiseaux

Source : LGD – Numéro 20 – UOF ORNITHOLOGIES

Les nouvelles consignes en matière de transport des oiseaux et de convoyage.

Certaines instructions avaient d’ores et déjà été données, il a plusieurs semaines ; nous les reprendrons ici, tout en les complétant.

DOCUMENT DE BASE : RECOMMANDATIONS UOF TRANSPORT OISEAUX

Il s’agit du document établi au 1° juin et qui vous a déjà été transmis.

La réglementation a pris effet au 1° Juillet 2018.

TEXTE COMPLÉMENTAIRE SUR L’ADAPTATION DES VÉHICULES :

Dans le cadre de la nouvelle réglementation relative au transport des oiseaux, il est prévu que le transport de plus de 30 oiseaux provenant d’élevages différents n’appartenant pas à des personnes co-voiturées, doit se faire dans des véhicules adaptés à la désinfection.

Suite à la réunion du 4 juillet au Ministère de l’agriculture à laquelle étaient représentées la SCAF, l’UOF et ProNaturA, le Ministère a accepté la possibilité d’adaptation des véhicules particuliers afin de les rendre compatibles avec le processus de désinfection.

L’UOF (COM France) recommande donc trois adaptations possibles dans le respect du bien-être animal :

  • Mise en place d’un caisson amovible en matériaux facilement lessivable et désinfectable (ex: plastique ou bois stratifié / mélaminé) aux dimensions du coffre ou de l’arrière du véhicule. L’aération sera assurée soit par des micro perforations soit par un filet micro perforé,
  • Mise en place d’un plateau à rebords relevés en matière non poreuse (ex: plastique ou bois stratifié / mélaminé). Les cageots de transports posés sur ce plateau seront recouverts d’un filet micro perforé/aéré empêchant toute dissémination de poussière ou de plumes dans le véhicule,

NB : Les adaptations décrites ci-dessus ne concernent toutefois que les véhicules de tourisme. Il va de soi que les utilitaires disposant de fonds plats peuvent être désinfectés à grands coups de jets d’eau chaude !

  • Utilisation d’une remorque entièrement fermée pourvue de système de micro aération.

Les trois adaptations devront être entièrement désinfectées à la fin du transport comme prévu par l’arrêté du 14 mars 2018 (lavage et désinfection manuelle pour les matériaux solides et passage en machine à laver pour le filet).

Le ramassage des oiseaux provenant d’élevages différents sur un trajet reste pour le moment interdit, mais ne constitue pas aux yeux de l’administration le but principal de l’arrêté.

QUESTIONS – RÉPONSES :

Question 1 : Je transporte dans mon véhicule 20 canaris et 10 perruches ondulées m’appartenant, suis-je concerné ?

Réponse : NON, il s’agit d’oiseaux de compagnie.

Question 2 : Je transporte dans mon véhicule personnel 35 canaris de mon élevage, suis-je concerné ?

Réponse : NON, il s’agit de vos oiseaux de compagnie, vous n’êtes pas concerné par la réglementation “Transport appliqué aux oiseaux d’ornement”.

Question 3 : Je suis un club qui transporte 29 mandarins ou canaris, suis-je concerné ?

Réponse : NON, le nombre d’oiseaux transportés est inférieur à 30.

Question 4 : Je suis en voiture particulière et je transporte 29 canaris ou mandarins appartenant à deux éleveurs, suis-je concerné ?

Réponse : NON, le nombre d’oiseaux transportés est inférieur à 30.

AUTRES PIÈCES JOINTES :

 

Nous restons à votre écoute pour toute information complémentaire et vous souhaitons bonne lecture de ces informations.

Au nom de l’UOF (Com France),
Philippe GUELLERIN – Pierre CHANNOY – Daniel HANS

Publié dans 2018, Actualités, Règlementation Tagués avec : , , , ,